La situation est claire. Le capitaine Romans commande les maquis comme les A.S. de secteurs, dès l’automne 1943.
Un seul camp lui échappe, le camp du 1er Bataillon FTP de Cribeillet. (voir dans Maquis) L’encadrement  militaire de ces jeunes recrues apparaît, au Capitaine Romans (il a repris son grade de réserve), comme une nécessité absolue.
Il rencontre à Brénod, le 15 juillet 1943, deux responsables de l’A.S. d’Oyonnax: Gabriel Jeanjacquot et Elie Deschamp. Ils se mettent spontanément à son service.
Fin juillet 1943, Elie Deschamp professeur à Oyonnax adresse à Romans un de ses anciens élèves, lieutenant de Tirailleurs algériens : Noël Perrottot qui est bloqué par l’invasion de la zone SUD. Ne pouvant rejoindre l’Afrique du Nord, il piaffe d’impatience de poursuivre la lutte sous une forme ou une autre.
Dés lors, sous le nom de "Montréal" , il devient un des adjoints de Romans, avec Pierre Marcault "Marco".
En septembre "Perrotot" est nommé par Romans chef du Groupement Nord des Maquis de l'Ain.

Henri Girousse, Saint-cyrien, officier de chasseurs alpins, puis des tirailleurs marocains était lui aussi bloqué en Métropole par les évènements. Lucien Chevrier, hôtelier à La Cluse le met en rapport fin aout 1943 avec "Romans". Tout heureux de rompre son inaction, il devient "Chabot".
En septembre, "Chabot" est nommé par Romans, chef du Groupement Sud des Maquis de l'ain.
Chabot rencontre peu de temps après, à Bourg en Bresse, un camarade de promotion de Saint-Cyr : de Lassus de Saint-Genies. Constatant leur communauté de vue sur les évènements, ils s’ouvrent mutuellement...
Peu après, le lieutenant de Lassus offre ses services au capitaine "Romans".

Elie Deschamp, que nous avons vu rencontrer Romans à Brénod en juillet 1943, contrôle les A.S. de l’Ouest du département. Romans officialise cet état de fait, en janvier 1944, en le nommant chef du groupement Ouest, à l’égal de Chabot et Montréal respectivement pour les groupements Sud et Nord.
Elie Deschamp "Ravignan" est secondé par un jeune officier de carrière : Maurice Colin "Clin", chargé de la formation des sédentaires des Armée Secrétes (A.S.) du Groupement Ouest.
Ce groupement Ouest, créé sur le papier en janvier 1944, devient pleinement effectif au lendemain du Débarquement.