Documents filmés par le B.C.R.A. :

L’existence d’un film flamme dont l'auteur reste (encore) anonyme tourné à l’automne 43 était connu, mais personne ne savait où il était. Enfin questionné, Marius Roche se rappela qu’il avait été confié, il y a plus de trente ans à un photographe de Bourg en Bresse. Marius Roche était un des tous premiers à prendre le Maquis au printemps 43. Son frère jumeau Julien, porte gerbe du défilé du 11 novembre, fut tué lors de l’attaque allemande du PC à la Ferme de la Montagne en février 44.

Le film est passionnant par ses plans décrivant la vie quotidienne des maquisards :

  • l'habitat,
  • l'habillement. Les maquisards sont habillés en tenue des Chantiers de jeunesse : blouson de cuir marron, pantalon vert,
  • la levée des couleurs,
  • la toilette,
  • la corvée d'eau,
  • la cuisine,
  • les exercices militaires.

Le film de Raymond Charvet présente :

  • de très longs plans sur la visite de Pétain à Bourg,
  • un défilé militaire dans un village proche de Chavannes sur Suran en septembre 44.
    Raymond Charvet était dentiste à Bourg en Bresse. Très tôt engagé au sein du Mouvement Combat, c'est chez lui à Chavannes-sur-Suran que se déroula l'élection du Bureau départemental des M.U.R (Mouvement Uni de la Résistance).

Le film de Raymond Rouleau présente :

  • des scènes d'exode tournées entre Lyon et Vienne,
  • un défilé à Oyonnax en juin 44,
  • le bombardement de l'école pratique, l'hôpital du Maquis qui l'occupait avait été évacué,
  • Meximieux, au lendemain de la bataille : épaves de tanks, et destructions,
  • Le pont de la Boucle à Lyon, coupé par la Résistance.
  • Mr Rouleau était Oyonnaxien, devait souvent voyager.

Le film de Mr Morin présente une brève séquence du survol d'un camp de concentration.

Le film original du défilé du Maquis à Oyonnax

Raymond Jaboulay dit "Marc" (il sera blessé à la ferme de la Montagne en février ) filme le défilé des maquisards le 11 novembre 1943. Il est venu avec son père, Henri Jaboulay de l'état major régional de Lyon et Romans. Ce film dure 2'. Voir

Ces 5 films nous ont permis de monter , « L'Ain dans la tourmente » grâce concours du CDDP de l'Ain. Venez le voir "L'Ain dans la Tourmante" au Musée.

Un court métrage tchèque en VO

Il a pour sujet Nuremberg. Nous l'avons projeté une fois sur un projecteur ad oc. C'est un document inédit qui a été découvert lors de la chute du rideau de fer et semble inconnu ; nous comptons enquêter sur l'histoire de ce film. On peut voir des scènes de wagons ouverts sur le ciel contenant des cadavres sous la neige. Témoignage du cafouillage de l'évacuation des camps situés à l'EST lors de l'avancée de l'armée soviétique. Et, bien sûr des scènes du procès.

Le film de l'ONAC (Office National des Anciens Combattants)

Le film « Le prix de le Liberté », fut tourné dans les années 80, sous la responsabilité de sa directrice Colette Defillon. La plupart des acteurs étaient encore en vie. C'est une suite d'interviews filmées sur le lieu même des actions. L'ensemble constitue un témoignage extraordinaire. Des extraits sont diffusés dans le musée. Nous espérons pouvoir vous le montrer, ou tout du moins vous en présenter les parties essentielles.