Un musée est essentiellement le rassemblement de collections exposées dans un ordre défini et dans un lieu donné. C'est cet agencement que définit la muséographie. C'est une véritable science, qui regroupe l'histoire, l'ethnographie, la science de la communication, l'esthétique, l'architecture intérieure, .....

Face à ces définitions, dont on peut débattre, la problématique de l'association était : nous avions un bâtiment, un sujet à traiter, aucune collection fin 1983. Notre budget était de 150 000 F soit moins de € 22 000. Cette somme devait servir à l'aménagement intérieur et à la muséographie.

Au-delà de collections, un musée est essentiellement le résultat d'une volonté, nous n'en manquions pas.

Cette Maison d'arrêt date du milieu du XIXème siècle. Son architecture est classique avec :

  • en avant, l'entrée sépare deux pièces réservées à l'administration,
  • au dessus à surface égale, le logement du gardien,
  • en arrière un grand hall transversal ouvrant sur des pièces communes et des cellules, avec deux volées d'escaliers symétriques qui donnent accès à l'étage.
  • en haut deux paliers opposés, unis par des coursives. Paliers et coursives ouvrent sur des cellules et le logement du gardien. Du palier nord un escalier mène à une pièce vitrée à mi hauteur réservée aux gardiens. (ce dernier élément est plus tardif) 

 

Le rez-de-chaussée:
Plan RC prison Nantua
 

Les coursives et le 1er étage:

plan étage 1 musée Nantua 

 

Cette bâtisse est bien sûr en pierre, façade en pierres de taille comme tous les encadrements de portes et de fenêtres. L'immense hall central étant plus haut que le reste du bâtiment, le mur qui supporte le toit, au dessus de la double volée d'escaliers, est soutenu par trois arches prenant appui sur deux colonnes.

A l'intérieur tous les murs et pierres de taille avaient été chaulés couleur écrue et ornés pour certaines pièces, de frises.